Faire écrire en atelier d’écriture :
l’émergence d’une émancipation et la rencontre d’univers 

 

Les ateliers d’écriture se développent au sein des structures culturelles, associations, institutions.

Pratiqué en milieu scolaire, l’atelier peut devenir un véritable outil pédagogique à l’usage des enseignants. 

Il peut faciliter la maitrise d’une langue, donner lieu à la découverte de textes, développer le goût à la lecture. Les ateliers d’écriture sont l’occasion de renverser les regards sur les pratiques pédagogiques. L’atelier d’écriture peut être également envisagé comme un puissant vecteur de socialisation à l’intérieur d’un groupe. 

Le projet « Connais-toi toi-même » s’inscrit dans une dynamique de lutte contre les difficultés, dans un contexte hétérogène, de vivre ensemble pour les élèves. De façon positive, le projet souhaite se faire écho d’une véritable possibilité de rencontre les un.e.s avec les autres. Une telle rencontre n’est envisageable que si les élèves se racontent au travers un langage qui leur sera totalement singulier.

 

Les ateliers d’écriture qui seront proposés aux élèves et la formation en amont qui sera dispensée aux enseignant.e.s partira aura donc pour principal enjeu : se dire pour aller vers l’autre. 

L’expérience d’écriture dans un tel entour est une aventure personnelle mais aussi et surtout un apprentissage collectif – entre élèves et entre élèves et enseignant.e.s -. L’écriture collective est un espace ÉGALITAIRE et DÉMOCRATIQUE. Chacun.e va y trouver une place et sa place, va donner à l’autre une partie de ce qu’il a à dire et reçoit de l’autre une facette de son histoire. La création collective permet que se côtoient dans le partage du dire et de l'écoute, des cultures, des croyances et des histoires parfois opposées. L’atelier devient un lieu de négociation, un premier pas vers la philia entre les participants, la liberté de rêver un autre soi possible, un avenir possible, une harmonie possible.

Animer un atelier d’écriture c’est mettre en mouvement les processus du geste d’écrire. C’est faire prendre conscience aux élèves de leur capacité à révéler le Réel, à convoquer l’imaginaire et à se remémorer l’Histoire par la production d’une pensée écrite.
C’est donner la possibilité de faire acte de création et d’émancipation. 

  • Facebook le labo des lettres

Facebook Le Labo des Lettres