« Connais-toi toi-même » ou l’art de se dire

 


Le projet a été motivé par les constats suivants :

  • Hétérogénéité des élèves vivant sur le territoire, Heteros veut dire l’autre

  • Hétérogénéité des élèves étudiant au sein des établissements

  • Hétérogénéité des espaces, etc.
     

Ces données, inhérentes au territoire de la Martinique sont encore, contrairement à ce que l’on pourrait penser, vécues par leurs membres et/ou leurs observateurs et autres partenaires, comme une difficulté à rencontrer les autres. D’après ce que nous observons, la question n’est pas traitée et les élèves, futurs adultes, vont au mieux considérer cette hétérogénéité comme un sujet tabou, au pire de manière discriminante. Or, la question du vivre ensemble, dans un territoire aussi exigu, ne peut être négligée.

La DAAC, considère que les Arts de la Parole sont tout à fait appropriés pour permettre aux élèves de se saisir de cette question.

L’idée est de permettre aux élèves de dire et d’écrire ce qu’ils sont, comment ils se définissent. Ils pourront le faire de toutes les manières possibles : par l’autodérision, le lyrisme ou encore l’exploration identitaire. Le but étant de libérer l’expression pour faciliter la communication.

Au cours de l’année, des stages d’écriture animés par Isabelle Kanor du Labo des Lettres , d’expression corporelle par Rita Ravier et de théâtre par Patrice Lenamouric seront proposés aux professeurs et à leurs élèves, de manière à nourrir leur réflexion. 

 

Tout au long de l’année, les équipes de CANOPE suivront l’évolution du projet en montrant la diversité des propositions d’une part, le travail pas à pas d’un atelier d’autre part. De plus, la production finale (les Rencontres théâtrales) fera l’objet d’une attention toute particulière. Ces captations seront ensuite montées dans un documentaire dont l’objectif est d’analyser la réussite du projet : Vit-on mieux avec les autres quand on est capable de parler de soi-même ?

  • Facebook le labo des lettres

Facebook Le Labo des Lettres